Interview Photographe
Cécile Creiche

Aujourd’hui, c’est Cécile Creiche qui est à l’honneur ! Si vous êtes familiers de la blogosphère Mariage, vous avez sans doute déjà aperçu le travail de cette photographe talentueuse, qui opte souvent pour une approche photojournalistique des reportages avec de superbes clichés pris sur le vif. Il y a quelques mois, Cécile a gentiment accepté de répondre à ma demande d’interview. Je vous laisse découvrir ses réponses ; l’occasion d’en savoir un peu plus sur son univers, son parcours, les moments qu’elle aime le plus capturer lors des mariages… et une adorable anecdote qui vous fera sourire à coup sûr !

***

Bonjour Cécile ! Pouvez-vous nous dire comment la photo est entrée dans votre vie ?

Elle a toujours été plus ou moins présente. Dans mon groupe d’amis, j’ai toujours été celle qui faisait les photos… Et puis je me suis inscrite sur Flickr (un site communautaire de photo) en 2004 – et tout a été très vite ensuite…

Que trouve-t-on dans votre sac photo ?

J’ai 2 toujours boitiers Nikon, des D750, un 24mm et un 85mm. Ce sont mes chouchous. J’ai d’autres optiques que j’utilise beaucoup moins. Sinon j’ai aussi du fil, une aiguille, des fleurs de Bach, des pansements et plein d’autres petits accessoires de secours, car un mariage c’est aussi très souvent plein de petits « couacs » 🙂

Comment décririez-vous votre style ?
Ce que j’entends le plus souvent, c’est que mes images sont hors des sentiers battus. J’essaye toujours de trouver des décors modernes ou des attitudes originales. En clair, je suis loin des photos des mariés dans le parc municipal !

cecilecreiche10

cecilecreiche12

cecilecreiche13

cecilecreiche14

 

Comment préparez-vous le jour J avec les futur(e)s marié(e)s ? Faites-vous des repérages ?
Le jour du mariage je ne découvre pas les mariés. On se connaît depuis longtemps. En moyenne les réservations se font 1 an à 1 an et demi à l’avance. Cela nous laisse le temps de nous rencontrer plusieurs fois, d’échanger, d’apprendre à se connaître. Quand j’arrive le jour J, je ne découvre quasi rien. Tout a été discuté en amont. J’estime qu’en tant que professionnel il est aussi de mon devoir de bien conseiller mes mariés, de leur dire que tel ou tel choix est plus judicieux, que ce soit en terme de décor ou de timing.

Quel est le moment que vous préférez shooter pendant les mariages ?
C’est clairement le dancefloor. C’est le moment que tout le monde attend. C’est pour ça que les amis et la famille des mariés sont aussi venus, pour faire une grosse fête. C’est à ce moment aussi que les gens sont naturels, spontanés, voir complètement déchaînés – et j’adore ça !

cecilecreichedance

cecilecreiche2

cecilecreiche3

cecilecreiche1

 

Le shooting de vos rêves ce serait… ?

J’adore les nouvelles expériences et découvrir des cultures que je ne connais pas. Là, tout de suite, maintenant, j’adorerais faire un mariage médiéval. C’est pourtant un milieu que je ne connais pas, pour lequel je n’ai pas d’attirance particulière. Mais de ce que j’en ai vu ça a l’air super. Tous ces gens costumés, ces traditions, etc… Je pense que je me régalerais.

Y a-t-il une photo (connue) qui vous touche plus que d’autres ? Pourquoi ?

Peut-être celle de Kevin Carter, « La fillette et la vautour ». Cette célèbre photo prise au sud du Soudan en 1993. Elle m’interroge beaucoup sur la dualité du photographe et de l’humain. Quelle place prendre… ?

Un conseil aux jeunes photographes qui se lancent ?
Croire en soi (même si en France ce n’est pas notre philosophie…) et dire que nous avons tous un potentiel unique qui nous est propre de par notre passé, notre culture, nos envies. Ne pas copier, ne pas trop s’inspirer. Regarder ce qui se passe partout, dans la rue, sur les murs, aller à des concerts ou au cinéma…

cecilecreiche8

cecilecreiche9

cecilecreicheNB1

 

Une anecdote amusante à partager ?
Une belle histoire en date : l’été dernier, j’étais de mariage à Annecy. Pendant la soirée, vers 22 heures, la cousine du marié, enceinte de 7 mois et demi, s’assied devant moi et me dit qu’elle a des contractions. Je me suit dit : « Ouais c’est ça ma biche… tu fabules… » Et puis j’ai commencé à voir qu’en effet son ventre se contractait, je n’y croyais pas. Elle venait de perdre les eaux… Le marié, son cousin, est alors venu la voir pour la réconforter. L’image était sous mes yeux. Pendant quelques secondes, je me suis dit que le moment était complètement dingue, qu’il me fallait cette image, qu’il leur fallait cette image, ce cliché de cette nuit extraordinaire. J’ai fait la photo. Le bébé est né dans la nuit. Le lendemain, les jeunes parents m’ont remercié d’avoir fait cette image, d’avoir immortalisé ce moment unique de vie. Depuis la photo a servi au faire part et ce petit garçon pourra raconter la nuit de sa naissance 🙂

Vous n’êtes pas seulement photographe, vous êtes aussi… ?
Femme, mère, fille, amie, marraine, bénévole, militante, mélomane, geek et vierge ascendant scorpion.

Quelle est votre chanson du moment ?
« Come back to me » de HollySiz en version accoustique. Une belle histoire d’amour entre une fille et son père.

 

Merci à Cécile d’avoir accepté de répondre à mes questions. Si vous souhaitez en savoir plus sur son travail ou la booker pour votre jour J, n’hésitez pas à vous rendre sur son site pour pouvoir la contacter.

 

Site Web

Facebook

Twitter

Instagram

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.